Cycle de la Vie - Saveurs de Vie

A chaque cycle son énergie

As-tu remarqué que lorsque c’est l’hiver, nous ne doutons pas de sa fin et de l’arrivée du printemps. Nous connaissons le cycle depuis que nous sommes enfants, il est constant, même si il y a quelques variations. Nous accueillons chaque cycle comme il vient, avec son lot d’avantages et d’inconvénients. Es-tu d’accord que tu peux plus ou moins apprécié la saison dans laquelle tu es, mais que tu ne peux pas décider à ta guise de passer de l’une à l’autre dans le sens que tu désires. Il y a un ordre établi qui permet de passer par différents états dans une logique douce et respectueuse.

Pour ton corps, tes émotions, c’est la même chose. Nous fonctionnons en saisons intérieures et pourtant.. A combien d’hiver intérieur luttes-tu ? Te laisses-tu vraiment le droit de perdre des feuilles une fois que l’énergie te quitte ? Laisses-tu simplement quelques fois l’énergie te quitter sans résister ? Es-tu plutôt dans le camp de celles qui suivent le mouvement au gré des saisons, où remarques-tu une ou tendance à maintenir en tout temps la dynamique de ta saison préférée ?

A la lutte il n’y a qu’à gagner rage et déception. Pourquoi ne pas passer à l’acceptation et profiter de la saison ? On le sait, tout est cyclique. Quand on le vit, on a tendance à dramatiser en se disant “ça ne finira jamais”. Mais si tu prends le temps de la réflexion, crois-tu vraiment que c’est vrai ? As-tu déjà douter de ne pas réussir à passer à la saison d’après ?

Pourquoi ne pas accueillir ce qui est, même si ce n’est pas la préférence. L’automne avec son brouillard et la pluie. L’hiver, le froid, la nuit persistante. Mais n’est-il pas bon de rester au chaud sous un plaid ou plaquer ses mains autour d’une tasse de thé brûlant ? Le printemps qui bourgeonne entre giboulées et douceur. L’été magnifique, si on ne prend pas en compte les moustiques. Tout est unique, rien n’est parfait. Apprécie le moment présent, c’est là où tu es présentement.

Accueillir ce qui est. Savoir que tout est temporaire. Profiter de chaque état, de chaque instant sans jugement ni accusation. Il est complètement absurde de vouloir récolter des pommes en plein mois de janvier, alors pourquoi te le demander.

Avec douceur,

Céline

Partage :
Céline Chabloz

Céline Chabloz

J’ai lu un jour qu’il n’était pas nécessaire d’aller mal pour avoir envie d’aller mieux. C’est ce que je vous propose. Simplement de vous accompagner dans le sens que vous voudrez. Je serai votre guide, votre point de repère et nous avancerons un moment sur votre chemin en quête de vous, de vos aspirations, de vos besoins, de vos désirs.